Une avicourse qui fait le printemps: huitième semaine

Modérateur : Comité des activités

claudemu
Messages : 23
Inscription : dim. 26 juil., 2020 9:17 pm

Une avicourse qui fait le printemps: huitième semaine

Message par claudemu »

Alakazoo ! «Fanfreluche va raconter une histoire à sa manière». Pas une histoire rocambolesque du genre de celle de Midas, du pirate Maboule ou pire, du capitaine Bonhomme, mais un Ti-brin quand même. À côté de Poil-de-peluche et Chatonne, étendu sur mon Paillasson à manger des patates en chocolat au miel (comme Isabelle) pour me remplir la Bedondaine, je prends ma Dame Plume ou je fais travailler mes Mandibule (au choix) pour parler de cette dernière semaine de mai, des idées plein ma caboche (Marie Quatre-poches). Est-ce que je vais exagérer, en mettre trop comme Pépino, Elmo, Friponneau ou Picolo ? Sous la supervision du docteur Macaroni, Passe-carreau, de même que Bibi et Geneviève veillent à ce que je respecte certaines limites. Vous verrez que ce ne sont pas nécessairement des récits de Big Bird, comme des grues ou des dindons, mais on quand même des situations un peu absurdes et des rencontres de drôles de pistolets (Sol et Gobelet).

Pour m’aider dans cette captivante entreprise, j’ai eu l’aide de personnages qui cherchent des histoires sur le terrain, quitte à tout arracher comme Grover, à enquêter comme Belle et Sébastien, à potiner sur e-bird comme Monsieur Potiron, à se patenter des lunettes d’approche comme l’inspecteur Gadget, à partir sur une fausse note et se tromper, comme Miss Piggie, ou comparer tous les biscuits-cuits, comme Cookie monster. D’abord Cybèle Morin (22 espèces), toujours sous l’emprise de Michel le magicien. Ensuite, Edgar (94 espèces), le roi de sa contrée comme Babar. Jean-Serge (97 espèces), le Monsieur Surprise de cette semaine. L’intrépide Daniel Perrier (103 espèces), notre Timothée Yé-Yé. Sans oublier d’effectuer un saut comme Skippy, du côté de Jean-Marc Emery (130 espèces) !

La semaine d’Edgar : Mademoiselle Ste-Bénite a enfin rencontré un cardinal (Cardinal à poitrine rose). Henri Dès lui a ensuite chanté une belle histoire de jeune Chevalier (Petit Chevalier). Un oiseau qui sait se cacher, surgissant de nulle part comme Oscar. Puis Capucine, le major Plum Pouding et Colombine ont vanté une paruline (Paruline flamboyante). Confirmée plusieurs fois par Télécino et Camério. En se frayant un chemin dans la Fardoche tout en restant Grujot et Délicat, un Coulicou à bec jaune a surgi le 29 mai ! C’était fort en Fifi Brind’acier !

La semaine de Jean-Serge : Il a déniché un oiseau Passe-Partout grâce à un tuyau de Saturnin, son voisin des marais : un Râle de Virginie. Dans le même secteur, un véritable pétard à la farine a failli lui exploser au visage : une Guifette, un tour de Bobino et Bobinette. Un oiseau qu’il convient de vite repérer avant qu’il ne Passe-montagne et que Nic et Pic l’aperçoivent sous leur ballon, la Petite Buse. Un Viréo aux yeux rouges, dans lequel Dame belette pourrait se reconnaître. Jean-Serge n’en croyait pas la Prunelle de ses yeux lorsqu’il vit le Grimpereau brun, en compagnie de l’acrobatique Monsieur Dupont (le singe de Fifi). Dans les champs, Picotine (picotée par les blés), Maya l’abeille, Giroflée ainsi que Félix et Ciboulette étaient bien heureux de l’arrivée du Goglu des prés. D’ailleurs, l’oncle Alfred (cheval de Fifi) a signalé un furtif Vacher à tête brune sur son dos. Jean-Serge n’était pas dans les vapes comme Naphtaline lorsqu’il nota le Coulicou à bec noir le 25 mai. Ne faisons point la sourde oreille non plus (comme chien Sourdine) de son observation de la Paruline à poitrine baie (25 mai), dont les couleurs ont d’ailleurs inspiré Pruneau et Cannelle.

La semaine de Daniel : consacrée à écouter. Madame Bec-sec a comméré sur le Pioui de l’Est (25 mai) et c’était pourtant bien vrai (confirmé aussi par Jean-Marc Emery). Un grand parleur, soit disant toujours le vainqueur comme Pan Pan, lui a attiré le Jaseur (d’Amérique). Il fallait écouter également sur leurs balcons les vieux Grand-papa Bi et Pantalon lorsqu’ils se remémoraient la légende du retour du Passerin indigo. C’est pourtant bien ce qui est survenu le 25 mai.

La semaine de Jean-Marc : Kermit la grenouille a bien conseillé notre ami, en l’invitant près des buissons riverains pour lui faire découvrir les Bert et Ernie de l’avi-confrérie; le Moucherolle des saules (27 mai) et le Moucherolle des aulnes (30 mai) !

Je fus poussé prestement à un décompte par la Souris Verte (elle aime compter à l’envers) et le Count Dracula (un brin orageux). Ceci nous donne 155 espèces en date du 30 mai. Tout ce beau monde a été bien content.

Claude Martineau, à peine sorti de la semaine intense et…de l’enfance.

Répondre